Entreprises et santé : un enjeu stratégique

A partir du 19 mars, retrouvez chaque mardi sur notre blog le billet de William Dab.

Au cours de ces derniers mois j’ai été en contact avec différentes entreprises. Voici quelques propos entendus au sujet de la relation entre les entreprises et la santé :

  • Oui c’est important, mais c’est pour les grandes entreprises.
  • Le problème, c’est l’absence au travail.
  • Pourquoi me parlez-vous de cela : mon secteur d’activité n’est pas la santé.
  • On dit trop facilement que le travail est une source de stress, alors qu’en réalité, l’entreprise joue un rôle protecteur.
  • Ce n’est pas le travail qui tue, c’est le chômage.
  • L’espérance de vie en France est l’une des plus longues du monde, alors où est le problème ?

Certaines de ces affirmations sont exactes, mais pas toutes. Mon but sera, avec ces billets de blog, de vous aider à y voir plus clair.

Le lien Santé-Entreprises s’est inversé

Peu de dirigeants réalisent la révolution qu’a connue la relation entre le travail et la santé.

Après le Deuxième Guerre Mondiale, lorsque furent votées les lois créant la sécurité sociale et la médecine du travail, le projet était clairement de fournir au pays une main d’œuvre de qualité nécessaire à sa reconstruction.

Aujourd’hui, l’attente sociale n’est plus que la santé soit au service du travail, de l’emploi et des entreprises. C’est l’inverse : la demande est que le travail contribue à la bonne santé et que les entreprises créent des environnements favorables à la qualité de vie. En conséquence, pour les entreprises, c’est un changement dont l’importance stratégique et pratique n’est pas toujours perçue. Comme si le logiciel de 1946 était encore en vigueur.

Un blog pour échanger

En publiant ces billets de blog, Red-on-line souhaite aider les entreprises à mieux prendre en compte les enjeux sanitaires du travail et de l’environnement. À partir d’exemples concrets, il s’agira de montrer comment on peut intégrer la préoccupation sanitaire dans les process de production.

Entendons-nous bien : la mission première de l’entreprise est de créer de la valeur, pas de la santé. Mais justement, il se trouve que l’investissement en santé est une source de performance et de valeur. Mon but est de vous en convaincre grâce aux données disponibles.

Ces billets ne sont pas là pour vous donner des leçons. En proposant un contenu scientifique et sociétal, ils vous éclaireront, vous expliqueront, décoderont, illustreront, vous feront réfléchir et susciteront des débats via ses commentaires.

J’attends avec grand plaisir ces échanges qui seront, je l’espère, fréquents et fructueux. Si ces échanges permettaient des partages de pratiques, leur objectif serait atteint.

 

Vous pouvez d’ores et déjà échanger et poser vos questions à William Dab et aux équipes Red-On-Line dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux LinkedIn et Twitter : @HSE_Rol et @DabWilliam.


William Dab
Professeur titulaire de la chaire d’Hygiène et Sécurité du Cnam où il forme des spécialistes des risques sanitaires du travail et de l’environnement, notamment par une filière d’ingénieur en gestion des risques, William Dab est médecin et docteur en épidémiologie. Sa carrière a été entièrement consacrée à la sécurité sanitaire qu’il s’agisse d’outils d’évaluation, de surveillance et de gestion des risques. Ancien directeur général de la santé, il a été membre du comité exécutif de l’OMS et président du comité européen environnement et santé pour la région Europe de l’OMS. Il a notamment publié « Santé et environnement » dans la collection Que sais-je ? (PUF) et « La Santé et le Travail » chez Arnaud Franel.

 

 

Ajouter un commentaire