Travail sous fortes chaleurs : recommandations du ministère de la Santé [FR]

Dans un communiqué du 17 juillet 2014, l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) rappelle les recommandations émises par le ministère chargé de la Santé pour préserver la santé des salariés lors des périodes de canicule. Il est notamment conseillé aux travailleurs d’adapter leur rythme de travail selon leur tolérance à la chaleur et d’organiser le travail de façon à réduire la cadence.

Après avoir rappelé les règles issues du Code du travail relatives à l’organisation et au fonctionnement de l’entreprise pendant une vague de forte chaleur, telles que le renouvellement d’air dans les locaux fermés où le personnel est amené à séjourner (article R.4222-1 du Code du travail), l’Anact relate les conseils individuels donnés par le ministère, comme la mise en place de protections pour éviter tout contact corporel avec les surfaces, notamment métalliques, exposées directement au soleil.

chaleur ouvrier

Pour rappel, une instruction interministérielle du 6 mai 2014 a présenté le plan national canicule (PNC) 2014. Celui-ci indique notamment qu’il convient, pour les travailleurs, de s’assurer de la mise en oeuvre de mesures permettant de limiter les effets des épisodes caniculaires sur les conditions d’exécution des tâches. A ce titre, la fiche n° 5 figurant en annexe est consacrée aux travailleurs.

Juriste HSE Red-on-line.

Source :

Communiqué de l’Anact, « Chaleurs estivales. Les recommandations du ministère de la Santé pour préserver la santé des salariés », 17 juillet 2014