Formation des intervenants en atmosphères explosives : nouveau schéma de certification [FR]

Cette certification a pour objectif de fournir aux employeurs « la preuve qu’une personne titulaire du certificat a les qualifications et l’expérience requises pour mettre en application les normes internationales et européennes de classement de zone, d’installation, de vérification ou de réparation ».

Le nouveau schéma de certification est organisé en dix parties concernant :
– les principes de base de protection en atmosphères explosives ;
– la classification des zones dangereuses ;
– l’installation des équipements Atex et du câblage correspondant ;
– la maintenance des équipements en atmosphères explosives ;
– la révision et réparation des équipements Atex ;
– le test des installations électriques en/ou lié aux atmosphères explosives ;
– l’inspection visuelle et minutieuse des installations électriques en/ou liée aux atmosphères explosives ;
– l’inspection détaillée des installations électriques en/ou associée aux atmosphères explosives;
– la conception d’installations électriques en/ou liée aux atmosphères explosives ;
– l’audit d’inspection des installations électriques en/ou lié aux atmosphères explosives.

Pour rappel, en novembre 2011, l’ Agence française de normalisation (Afnor) a mis en ligne la mise à jour de la norme NF EN 13463 intitulée « Appareils non électriques destinés à être utilisés en atmosphères explosibles ». Cette mise à jour concerne la cinquième partie de la norme relative à la « protection par sécurité de construction ‘c’ « . Cette partie « spécifie les exigences relatives à la conception et à la construction des appareils non électriques, destinés à être utilisés dans les atmosphères explosibles et protégés par le mode de protection par sécurité de construction ‘c’ « .

Juriste HSE Red-on-line

Sources : Communiqué de l’INRS du 29 mars 2012 « Formation des intervenants en atmosphères explosives : Une certification internationale relative aux compétences des intervenants ATEX »