Plantes attractives pour les abeilles : précisions de la Commission européenne

A l’occasion d’une question parlementaire du 3 mai 2017, la Commission européenne a rappelé qu’il n’existe pas de liste, au niveau européen, de plantes attractives pour les abeilles, qu’il est recommandé ou obligatoire de semer. Elle rappelle à cette occasion que les aires écologiques restreintes, qui doivent représenter 5% des terres cultivables dans le cadre de la PAC (Politique agricole commune), doivent être exemptes de traitements par pesticides. Les plantes qui peuvent y pousser sont au libre choix des agriculteurs, sans incitation visant les plantes mellifères. Cependant, la Commission précise que les Etats membres peuvent prendre des mesures incitatives en ce sens, et prend note que ce type d’incitation pourrait être incluse dans le cadre de la prochaine période de la PAC (à partir de 2020).

Pour rappel, dans un communiqué du 26 avril 2017, le ministère de l’Agriculture a annoncé de nouvelles actions qui ont été finalisées, dans le cadre du plan de développement durable de l’apiculture. Il a été notamment établi une liste des plantes attractives pour les abeilles et pollinisateurs. Cette liste de plantes nectarifères et pollinifères devra être utilisée pour la mise en œuvre du projet agro-écologique pour la France, afin notamment d’aider les collectivités territoriales à choisir les espèces végétales lors de projets construits en faveur des abeilles et d’aider les régions, grâce aux aides du Feader (fonds européen agricole pour le développement rural), à promouvoir des cultures protéagineuses mellifères et développer une flore riche et diversifiée dans le cadre des Maec (mesures agro-environnementales et climatiques).

Sources :

Question du Parlement européen du 3 mai 2017 n° P-003097-17 portant sur les aires écologiques restreintes (« ecological focus area») et sa réponse du 22 juin 2017